Les consignes de sécurité pour les seniors et les conducteurs novices

1053

La maîtrise de la conduite et la détention du permis de conduire sont indispensables à tout le monde. Ces aptitudes confèrent une liberté et une indépendance. Pour aller à l’école, au travail et faire les courses, le véhicule est indispensable.

Pour les personnes âgées et les sujets qui viennent d’obtenir leur permis, il faut maîtriser quelques consignes de sécurité. À travers les lignes qui suivent, découvrez tout ce qu’il faut savoir à ce sujet.

A découvrir également : Le guide complet pour financer l'achat d'une voiture neuve ou d'occasion

Pour les conducteurs novices

Passer le permis, c’est la première étape à franchir pour toutes personnes qui souhaitent conduire une automobile. Ensuite, tous les conducteurs novices doivent connaître l’ensemble des consignes de sécurité. Pour rappel, on appelle conducteur novice, toute personne utilisant un véhicule depuis moins de trois ans ou deux ans avec une conduite accompagnée.

  1. La limitation de la vitesse

L’utilisation excessive de la vitesse est plus accentuée chez les jeunes. Sachez, cependant, que la plupart des accidents mortels ont impliqué le dépassement de la vitesse autorisée sur la voie. C’est donc la première règle de sécurité chez les conducteurs novices : un respect au sens strict de la vitesse.

Lire également : Quelle huile acheter pour une Peugeot 2008 ?

  1. Le renforcement des expériences de conduite

Les incidents causés par les jeunes sont également dus à leur inexpérience. Certaines manœuvres et techniques complexes sont maîtrisées après des années de conduite. Il convient, par conséquent, d’augmenter les heures de conduite même après l’obtention du permis de conduire. Dans l’idéal, il faut peaufiner la conduite dans les routes hors agglomérations. Cela vous permettra d’apprendre loin du stress des embouteillages en ville.

  1. La révision du code, même après la réussite aux examens

Même si un jeune conducteur a réussi le Code de la route, cela ne signifie pas qu’il maîtrise les spécificités et l’exhaustivité des règles de sécurité routière. Il est, donc, nécessaire de faire quelques séances de révision, même après l’obtention du permis. C’est indispensable pour augmenter continuellement la connaissance des consignes de sécurité.

Pour les conducteurs seniors

Pour les conducteurs seniors, il est aussi indispensable de maîtriser les consignes de sécurité. Comme vous le savez, le code connaît régulièrement des changements. Comme la mise en place des carrefours à sens giratoire, les feux pour les vélos, etc. Pour un conducteur âgé, il est important dans un premier temps de faire un stage pour rafraîchir et mettre à jour ses connaissances.

Cela consiste à consolider les acquis, réviser le code et se renseigner sur les changements qui ont été opérés.

On conseille, d’ailleurs, d’apprendre par une auto-école en ligne. C’est une des options les plus économiques, mais efficaces pour se mettre à jour rapidement concernant les nouvelles règles de sécurité routière.

  1. À quel âge et à quelle fréquence faire un stage de remise à niveau ?

Dès que vous commencez à avoir quelques doutes lorsque vous conduisez, il est impératif de faire un stage de remise à niveau. À partir de 55 ans, une personne titulaire d’un permis de conduire doit systématiquement procéder à des audits de conduite. Ce, afin d’évaluer si aucun ajustement ou mise à jour ne doit être fait.

  1. Faire régulièrement un check up

Avec l’âge viennent les changements au niveau de la motricité et de la vue, probablement aussi au niveau de l’ouïe. Pour un senior qui continue d’utiliser régulièrement sa voiture, il est impératif de consulter systématiquement un médecin afin de faire un bilan de santé. N’hésitez pas à lui demander si vous êtes parfaitement en état de prendre le volant.

Actuellement, les automobilistes ne font pas l’objet de contrôles de santé. Un senior peut, donc, conduire sans avoir à être audité au niveau de la vision, de l’ouïe ou de la motricité des jambes.

Le code de la route, rappelons-le, stipule que :

  • Les conducteurs doivent être aptes à conduire physiquement ;
  • Les conducteurs doivent avoir une acuité visuelle de 5/10ème pour les deux yeux.
  1. Faire une mise à jour de ses connaissances via une plateforme en ligne

Au même titre que les conducteurs novices, les seniors doivent également entretenir leur connaissance du Code de la route. Le moyen le plus facile et économique de le faire, c’est d’apprendre avec une auto-école en ligne. Cette dernière est accessible via tous les types de supports.

La personne âgée peut remettre à niveau sa connaissance de la conduite et du code sans avoir à se déplacer pour aller dans une école traditionnelle. De surcroît, ce type d’apprentissage est très abordable.

Voilà différents conseils pour appliquer les consignes de sécurité pour les jeunes conducteurs ainsi que les seniors. Pour l’heure, l’apprentissage en ligne est la meilleure solution.