Comment savoir si on a le droit à un véhicule de prêt ?

135

Vous avez assuré votre voiture, pour tous risques, comme le recommande la loi. En cas d’accident, vous pouvez bénéficier temporairement d’un véhicule de rechange par le biais d’un garagiste ou de votre assurance. Toutefois, vous devez remplir certaines conditions, pour avoir le droit d’obtenir un véhicule de prêt.

Renseignez-vous auprès du garagiste de votre assurance

En cas de vol, accident, panne ou acte de vandalisme survenus à votre véhicule, votre garagiste peut vous proposer un véhicule de remplacement. Cela peut vous aider à traverser la période de réparation ou de rechange de votre voiture. Cependant, il doit vous informer sur les conditions éventuelles liées à la mise à disposition de la voiture. Aussi vous devez connaitre l’état de son fonctionnement, pour éviter des conflits. Vous avez le droit de tout savoir sur le type d’assurance et les garanties qui couvrent la voiture.

Lire également : Jeune conducteur : comment bénéficier de réductions sur son assurance auto?

En cas d’acceptation de l’offre, vous devez exiger un document inscrivant l’accord et les mentions légales de prêt du véhicule. Toutefois, le garagiste a le libre choix de vous faire la proposition, car ce n’est pas une obligation pour lui. Cela implique plutôt la responsabilité de votre assurance, à vous répondre.

Demandez à votre assurance auto si vous remplissez les conditions pour avoir un véhicule de remplacement.

L’assurance auto couvre les charges de réparation de votre véhicule en cas de préjudice. Néanmoins, la plupart des assurances prévoient l’option de véhicule de prêt dans les contrats. C’est-à-dire que vous devez souscrire au préalable à cette garantie, pour prévenir ce genre de situation. Cela concerne uniquement les assurances auto pour tous risques. Il faut mentionner que cette souscription n’est pas obligatoire. Cela est juste un supplément qui vous permet de ne pas rester sans voiture, en cas de vol ou de sinistre.

A lire également : Quelle assurance auto choisir en France ?

Une période de 40 jours est définie pour l’usage du véhicule. Passer ce délai, vous serez dans l’obligation de payer des frais de location. Cependant, ce délai varie suivant le dommage. Cela va de 7 jours pour une simple panne et de 14 jours pour un accident.

Votre assurance couvre également les charges de risque, pour cette voiture de rechange provisoire, mise à votre disposition. Le véhicule peut provenir, d’un garagiste ou d’un concessionnaire qui veut faire la publicité de sa marque de voiture.

Aussi, vous pouvez bénéficier d’un véhicule de prêt en accord commun avec un particulier. Cela, dans le cas où, ni votre assurance, ni votre garagiste ne peut vous êtes utile.  Malgré tout, vous devez respecter les conditions d’un conducteur occasionnel. Vous devez utiliser le véhicule dans la limite de prévoyance de l’assurance auto de votre bienfaiteur.