Quel sont les démarches pour ouvrir son garage auto ?

1348

Le garage est un espace très pratique dont l’utilité est indéniable. C’est un espace pour garer les véhicules ou les réparer. Au cas où vous souhaitez en construire un dans un futur proche, il vous faut considérer un certain nombre de choses.

Identifier les besoins

C’est le point de départ de tout projet. Il faut connaître les besoins. Cela permet de déterminer le budget à investir et d’équiper le garage en fonction de l’objectif de son objectif.

A lire également : 7 chevaux fiscaux : combien de chevaux dynamiques ?

Déterminer les dimensions du garage

À ce stade, il faut être réaliste. Un petit garage laissera très peu de marge de manœuvre en cas d’ajustement ou d’oubli. À titre indicatif, les dimensions minimales pour un garage simple sont de 4,5 mètres de largeur sur 6 mètres de profondeur. Pour un garage double, il faut 5 mètres de largeur sur 7,5 mètres de profondeur. Cependant, il faut revoir ces dimensions à la hausse en vue d’accueillir deux voitures ou plus. Il faut aussi un espace de rangement ou de travail d’un côté du mur.

Connaître la réglementation municipale

Il faut se renseigner auprès de la municipalité pour connaître le règlement concernant l’ouverture de garage auto. En effet, des limites peuvent être imposées quant à la hauteur du plafond ou selon le recul. Cela peut varier selon l’emplacement du garage. D’autres restrictions peuvent également s’appliquer quant à l’aspect esthétique du garage. Des ajustements au plan peuvent être nécessaires si des systèmes de gaz, d’égout ou d’eau passent sous votre propriété. Il est nécessaire d’obtenir un permis de sa municipalité pour ouvrir le garage.

A lire en complément : Les papiers indispensables pour la transaction d'une voiture d'occasion

Coût de construction d’un garage auto

Pour un garage détaché de la maison, les prix approximatifs (main d’œuvre incluse, mais hors isolation) sont les suivants :

  • 13 000 € à 17 000 € pour un seul garage ;
  • 20 000 € et 24 000 € pour un garage double.

Ces budgets concernent une construction réalisée avec des matériaux standards. Pour des matériaux de meilleure qualité, il faut évidemment augmenter les sommes. Les frais de raccordement du garage à l’égout ou ceux du pavage de l’allée ne sont pas inclus dans les frais mentionnés ci-dessus. Enfin, concernant les tarifs précédemment fixés, il faut également noter qu’il existe des variations de 15% selon les villes d’érection.

Construire les fondations du garage

Il serait bien de demander l’aide d’un entrepreneur. Ce dernier pourra s’assurer que le socle à une profondeur suffisante et est conforme. Le socle doit être d’au moins 5 pieds sous le niveau du sol.

Isolation des garages

L’isolation du garage, varie selon son objectif. En effet, un facteur d’isolation au-delà de R-27 est requis. Notamment, si le garage sert de chambre d’amis ou d’espace de travail pour un professionnel qui travaille à domicile. Par contre, s’il ne sert qu’à l’entreposage de voitures ou d’articles divers, un facteur d’isolation entre R-12 et R-20 est suffisant.

Choisir les équipements nécessaires

Une fois l’isolation terminée, vous devez choisir les équipements nécessaires pour votre garage auto. L’équipement de sécurité doit être la priorité : un extincteur, un détecteur de fumée et un kit de premiers soins. Vous avez besoin d’outils indispensables tels qu’un cric hydraulique ou un pont élévateur pour faciliter le travail sous la voiture.

Pour les professionnels qui souhaitent exercer leur activité au sein du garage, ils doivent se munir d’un ordinateur portable connecté à internet pour pouvoir réaliser leurs démarches administratives en ligne ainsi que tout autre matériel spécifique lié à leur métier (diagnostic électronique par exemple).

Il ne faut pas négliger l’aménagement intérieur du garage avec des rayonnages et des armoires pour ranger les différentes pièces détachées et les outils nécessaires.

Il est primordial de choisir des équipements adaptés à vos besoins afin de travailler confortablement et en toute sécurité.

Obtenir les autorisations administratives et environnementales

Une fois l’isolation et l’équipement du garage automobile terminés, il faut vérifier auprès de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat si vous avez besoin d’une qualification professionnelle pour exercer votre activité (telle qu’un diplôme). N’hésitez pas à prendre contact avec les différentes administrations concernées afin de bien comprendre toutes les formalités liées à l’ouverture d’un garage automobile. Effectivement, cela peut parfois sembler fastidieux, mais toutes ces démarches permettent notamment aux clients de bénéficier pleinement de vos services tout en assurant leur sécurité lorsqu’ils confient leur véhicule entre vos mains expertes !