Validité du code de la route : Combien de temps votre examen reste-t-il valable ?

47

Lorsqu’on obtient son code de la route, une question courante se pose : combien de temps cette réussite reste-t-elle valable ? En France, cette période est actuellement de cinq ans. Cela signifie que les candidats ont cinq années pour passer l’épreuve pratique du permis de conduire sans devoir repasser l’examen théorique.

Cette durée permet aux futurs conducteurs de s’entraîner et de se préparer sereinement à la conduite. Toutefois, si le délai est dépassé, il sera nécessaire de repasser le code pour continuer le processus d’obtention du permis. Un aspect important à considérer pour bien planifier son apprentissage.

Lire également : Qui a inventé le permis à points ?

Durée de validité du code de la route en France

Depuis octobre 2014, la durée de validité du code de la route a été prolongée à cinq ans. Cela signifie que, dès la réussite de l’examen théorique, les candidats disposent de cinq années pour passer l’épreuve pratique. Cette extension visait à offrir plus de flexibilité aux candidats, leur permettant de mieux organiser leur préparation à la conduite.

Le code de la route reste donc valide pendant cinq ans à compter de la date de réussite de l’examen. Si le candidat ne réussit pas l’épreuve pratique dans ce délai, il devra repasser le code. Cette règle s’applique aussi en cas de changement de catégorie de permis. Par exemple, un conducteur ayant obtenu son permis B et souhaitant passer à une catégorie supérieure devra s’assurer que son code est toujours valide ou devra le repasser.

A lire en complément : Changement d'adresse sur votre carte grise : étapes à suivre et conseils pratiques

Cas nécessitant de repasser l’examen du code

Plusieurs situations peuvent nécessiter de repasser l’examen théorique :

  • Si le délai de cinq ans est dépassé sans avoir passé l’épreuve pratique.
  • Pour certains conducteurs souhaitant obtenir une nouvelle catégorie de permis après l’expiration de la validité du code.
  • En cas de perte totale de points suite à des infractions graves, imposant la reprise complète des formalités pour récupérer le permis de conduire.

Depuis le 18 novembre 2022, grâce à l’arrêté du 17 novembre 2022, les candidats ayant échoué cinq fois à l’examen pratique ne sont plus obligés de repasser l’épreuve théorique. Cette mesure vise à alléger les démarches administratives et à réduire le stress des candidats.

La validité du code de la route obtenu à l’étranger suit des règles spécifiques. Effectivement, pour obtenir un permis de conduire français, il est nécessaire de passer l’examen théorique en France. Les candidats ayant réussi le code à l’étranger doivent donc vérifier les conditions de reconnaissance et les éventuels besoins de repasser l’examen en France pour être en conformité avec la législation nationale.

Cas nécessitant de repasser l’examen du code

Certains cas imposent de repasser l’examen du code de la route. Les candidats ayant échoué cinq fois à l’épreuve pratique ne sont plus obligés de repasser l’examen théorique depuis le 18 novembre 2022, une mesure définie par l’arrêté du 17 novembre 2022. Cette disposition vise à simplifier les démarches des candidats en difficulté.

Les conducteurs qui souhaitent obtenir une nouvelle catégorie de permis après l’expiration de la validité de leur code devront se soumettre à nouveau à l’examen théorique. Le changement de catégorie, comme passer du permis B au permis A, nécessite un code valide pour être éligible.

Les infractions graves entraînant la perte totale de points sur le permis de conduire imposent aussi de repasser le code de la route. Ceux qui se trouvent dans cette situation doivent suivre un parcours de récupération incluant la réussite de l’épreuve théorique.

Épreuve théorique pour le permis moto

Depuis le 1er mars 2020, la nouvelle épreuve théorique pour le permis moto a été introduite. Cette modification impacte les candidats souhaitant obtenir les catégories A1 et A2. Les motards doivent donc s’assurer que leur formation théorique est à jour pour passer les épreuves pratiques.

Pour les candidats ayant obtenu leur code de la route à l’étranger, les règles de validité varient. En France, il est nécessaire de passer l’examen théorique dans le pays pour obtenir un permis de conduire français. Les candidats doivent vérifier les conditions de reconnaissance et se conformer aux exigences locales pour éviter toute surprise désagréable.

code de la route

Validité du code de la route obtenu à l’étranger

Le code de la route obtenu à l’étranger ne bénéficie pas toujours des mêmes règles de validité qu’en France. Pour ceux qui ont passé leur examen théorique à l’étranger, plusieurs facteurs doivent être pris en compte.

Reconnaissance du permis de conduire : Les candidats doivent vérifier si leur permis de conduire étranger est reconnu en France. Les permis délivrés dans l’Union européenne sont généralement acceptés, mais les permis hors UE nécessitent souvent une conversion.

Pour obtenir un permis de conduire en France à partir d’un code de la route étranger, le candidat doit passer l’examen théorique français. Les règles de validité du code étranger ne s’appliquent pas ici.

Les étapes à suivre

  • Inscription à une auto-école ou à une plateforme en ligne telle que lePERMISLIBRE ou digiSchool.
  • Obtention du numéro d’enregistrement préfectoral harmonisé (NEPH) auprès de l’ANTS.
  • Passage de l’examen théorique dans un centre agréé comme Pearson Vue, Bureau Veritas ou Dekra.

Les auto-écoles en ligne offrent des formations adaptées pour préparer l’examen théorique à un coût accessible. Par exemple, lePERMISLIBRE propose une formation en ligne pour 19€. Le processus d’obtention du code de la route en France implique donc plusieurs étapes, nécessitant une bonne préparation et une connaissance des procédures administratives.