Comment agrandir un casque de moto ?

1081

Tout motard ou motocycliste sait à quel point le casque moto est important pour sa sécurité. Qu’il soit intégral, jet, ou modulaire, il faut qu’il soit correctement ajusté à la morphologie du crâne afin d’effectuer au mieux ses tâches de protection. Mais, que faire si le casque se resserre trop, quand on n’a pas choisi la bonne taille à l’achat ? Rassurez-vous, il n’est pas forcément nécessaire d’en acheter un nouveau. On vous montre quelques astuces pour l’agrandir.

Desserrer le système de réglage casques

Tout d’abord, le système de réglage du casque doit être pris en considération. Cela peut être assez simple, mais il est en grande partie responsable du réglage d’un casque de moto. Ainsi, faut-il s’assurer que le système de courroie est parfaitement ajusté. Sinon, il faudra relâcher les sangles dans un sens. Cela permettra de libérer un peu ou allonger ce système et en parallèle d’agrandir la taille du casque.

Lire également : Les incontournables itinéraires de road trip à moto pour explorer sans limite

Se débarrassez des mousses et coussinets supplémentaires

Le rembourrage du casque est toujours amovible et est composé d’un matériau spongieux pour mieux s’adapter à la forme de la tête. Si votre casque est trop serré et comprime immédiatement les oreilles, le front ou les sourcils, il peut être utile de le retirer. Par contre, si cela supprime la protection correcte du casque homologué, la mousse de renfoncement peut être ajustée à l’aide d’un cutter pour plus de confort.

A voir aussi : Les Meilleures Options D'assurance Pour Les Motards

Lisser la coque interne de la calotte

Dans le cas où la dernière solution n’apporte pas les résultats souhaités, toujours avec un outil de coupe, il est possible de lisser la coque interne composée de polystyrène polyuréthane. Cela permettra d’élargir l’espace et d’augmenter la taille de certaines cavités de l’accessoire

Mouler l’intérieur du casque

Il peut également être utile de mouler le remplissage du casque soi-même, en l’écrasant un peu.  Cette astuce permet en soi de réduire l’épaisseur du remplissage. Attention quand même au matériau utilisé pour le moulage. Il doit être choisi de façon à ne pas endommager le casque ou enlever la sécurité qu’il offre.

Le porter constamment

Ceci est l’astuce ultime recommandée par de nombreux motards et motocyclistes amateurs. En effet, à mesure qu’on le porte, le casque s’élargit de lui-même. La durée d’agrandissement dépend du type de casque. Toujours est-il que le porter en permanence permet d’obtenir une nette amélioration sur le long terme. Si porter le casque est chose assez pénible pour vous, vous l’idéal serait de le rembourrer avec une doublure intérieure pour plus de confort. Vous pouvez également envisager la possibilité d’acheter un mannequin de support casquette pour le poser là-dessus les moments où vous ne l’utilisez pas.

Acheter un casque adapté à sa morphologie

Acheter un casque adapté à sa morphologie est une étape primordiale pour éviter les désagréments liés à la taille. Il faut donc prêter attention aux mesures de son tour de tête et s’assurer que le casque ne soit ni trop serré ni trop lâche. Le mieux serait d’avoir une idée précise des mensurations avant même de se rendre dans une boutique physique ou sur un site internet.

Il y a plusieurs éléments qui entrent en jeu lorsque vous cherchez un casque adaptable à votre tête, mais ils ont tous en commun le fait qu’ils sont conçus pour offrir la meilleure protection possible. Les coussinets internes sont aussi très importants et il doit être assez rembourré pour protéger votre crâne sans exercer de pression excessive, ce qui peut entraîner des douleurs après seulement quelques minutes.

Lorsque vous achetez un nouveau casque, vérifiez toujours les mesures du fabricant afin d’éviter tout retour potentiellement coûteux voire impossible si jamais ce n’est pas disponible. N’achetez pas non plus simplement sur la couleur ou le design : gardez toujours vos critères personnels à l’esprit tout en assurant la sécurité comme premier souci.

Agrandir son casque moto peut être relativement simple si on suit scrupuleusement ces astuces recommandées par les experts, mais cela reste facilement évitable grâce au choix du bon modèle dès lors de l’acquisition initiale. Ne prenez aucun risque inutile et assurez-vous que votre équipement est adapté à votre physionomie !

Consulter un professionnel pour un ajustement parfait du casque

Les astuces énumérées ci-dessus peuvent parfois ne pas suffire à obtenir un ajustement parfait du casque. Dans ce cas-là, la meilleure solution est de consulter un professionnel.

Un réparateur spécialisé peut aider à étirer le casque et l’ajuster pour qu’il s’adapte parfaitement à votre tête. Il possède aussi des outils spécifiques afin d’aider dans cette tâche difficile tout en évitant de causer des dommages supplémentaires au matériau externe ou interne.

Le professionnel vous demandera avant toute chose votre tour de tête actuel, puis examinera le casque minutieusement pour déterminer comment il doit être modifié. En utilisant ces informations et ses compétences techniques, il sera capable d’étirer le matériau sans compromettre sa sécurité ou son confort ; assurant ainsi que vous soyez protégé(e) sur la route tout en roulant avec une aisance optimale.

Si jamais la modification nécessaire est trop importante (telles que changer complètement l’intérieur), alors cela pourrait signifier que vous avez besoin d’un nouveau modèle qui correspond mieux à vos mensurations. Un conseiller expérimenté en magasin ou sur internet peut aussi être très utile si on souhaite avoir plus de conseils personnalisés lorsque vient le temps de choisir une nouvelle option adéquate.

Il ne faut pas oublier l’importance cruciale du maintien régulier et correct du casque moto pour une sécurité maximale lorsqu’on roule : veillez toujours à bien ajuster les sangles et à entretenir l’intérieur avec soin. La sécurité est la priorité absolue lorsque vient le temps de prendre la route en deux-roues, ne compromettez jamais celle-ci !