Comment ça marche une voiture hybride ?

1314

La voiture hybride a connu une véritable évolution depuis sa création jusqu’à nos jours. Elle représente une solution aux motorisations thermiques, précisément par rapport au durcissement des directives anti-pollution. Bien que la transition vers cette technologie soit bien entamée dans les marchés, on y rencontre certaines zones d’ombres, surtout en ce qui concerne son fonctionnement. Découvrez comment marche une voiture hybride.

Quels sont les principaux éléments qui composent le système de motorisation d’une voiture hybride ?

La motorisation d’une voiture hybride est formée de quatre éléments essentiels, qui proviennent de l’union de l’informatique et de la mécanique. Il s’agit de :

Lire également : Vente au personnel Renault : découvrez les tarifs préférentiels

Voiture hybride : comment ça marche ?

La technologie hybride se base sur trois différentes architectures.

L’hybridation ‶série″

Les voitures hybrides « série » sont plutôt rares. Leur moteur thermique sert essentiellement de générateur au système électrique. En effet, le moteur thermique, toujours en activité, fait tourner un générateur qui donne de l’électricité. Cette énergie est donc stockée dans une batterie qui fait fonctionner un second moteur, électrique, et qui fait rouler les pneus.

Dans cette condition, le moteur électrique est le seul à faire entraîner les roues. En effet, l’intérêt de l’architecture série, c’est que le moteur thermique marche toujours au même régime, sans accélération. De plus, il marche en permanence à son meilleur rendement, et donc, il consomme moins.

L’hybridation ‶parallèle″

Les voitures hybrides « parallèles » sont celles qui dominent le marché. En ce qui les concerne, les deux moteurs sont même capables de propulser la voiture séparément. En effet, avec l’architecture parallèle, lorsque le moteur démarre à une faible vitesse, c’est le moteur électrique qui entraîne les pneus. Ensuite, à l’accélération, le moteur thermique commence par fonctionner puis sa puissance se complète à celle du moteur électrique. Les pneus sont donc entraînés par les moteurs qui marchent en parallèle. La motorisation électrique vient en appui du moteur thermique. Cette connexion électrique permet de faire réduire la dépense globale en énergie fossile de la voiture.

L’hybridation ‶mixte″

Les voitures hybrides « mixtes » ou à dérivation de puissance associent les deux précédents mécanismes. Bien qu’une propulsion 100 % électrique soit possible, une potion de la puissance du moteur thermique se transforme toujours en électricité. Ainsi, l’électricité obtenue peut jouer deux fonctions distinctes. Elle peut recharger la batterie ou alimenter automatiquement le moteur électrique. En effet, l’architecture mixte est une motorisation prisée du groupe Toyota.

Voilà ! Vous connaissez désormais le mécanisme de fonctionnement d’une voiture hybride. C’est une technologie un peu plus particulière qui associe la puissance de ses deux moteurs pour faire entraîner les roues.

Les avantages et les inconvénients d’une voiture hybride par rapport à une voiture thermique ou électrique

Maintenant que vous connaissez le fonctionnement d’une voiture hybride, nous allons aborder les avantages et inconvénients de ce type de véhicule par rapport à une voiture thermique ou électrique.

La voiture hybride est beaucoup plus économique qu’une voiture essence ou diesel. Elle consomme moins de carburant grâce à l’assistance apportée par le moteur électrique lors des phases de démarrage ou d’accélération. Elle permet aussi une réduction des émissions polluantes telles que le CO2.

La conduite d’une voiture hybride est plus agréable grâce à sa souplesse et sa nervosité en ville notamment. En effet, les phases de roulement en mode tout électrique sont très silencieuses et permettent un confort accru pour les passagers.

Une autre force majeure réside dans leur autonomie supérieure comparée aux voitures 100 % électriques.

Malgré ses nombreux atouts, certains reprochent au modèle hybride son coût initial relativement élevé ainsi que celui de ses pièces détachées qui peuvent se révéler onéreuses en cas de panne.

De même, certains conducteurs pointent du doigt l’impression générale quelque peu désincarnée ressentie sur certains modèles où l’on peut avoir l’impression qu’elle manque légèrement d’intérêt vis-à-vis du rendu moteur général.

L’hybride quant à lui ne possède pas la même capacité de recharge que les voitures électriques et ne permet pas d’obtenir une autonomie suffisante pour des déplacements sur de longues distances.

La réponse n’est malheureusement pas si simple. Le choix du type de voiture dépendra en grande partie de vos besoins et habitudes de conduite.

Si vous circulez principalement en ville et faites des trajets courts, alors le choix idéal serait probablement l’électrique. À l’inverse, si vous avez besoin d’un véhicule avec une plus longue autonomie, alors optez plutôt pour un modèle hybride.

Ces dernières années ont vu émerger une nouvelle tendance : celle du « tout-en-un ». Les constructeurs automobiles cherchent désormais à proposer au client le meilleur compromis possible entre performances environnementales optimales et réductions budgétaires importantes.

Il reste encore important aujourd’hui d’être vigilant lorsqu’il s’agit d’une acquisition automobile, mais cette technologie semble être un premier bon point dans ce sens.

Comment entretenir une voiture hybride pour optimiser sa durée de vie et ses performances ?

Maintenant que nous connaissons le fonctionnement et les avantages d’une voiture hybride, pensez à bien suivre les recommandations du constructeur en matière d’entretien. Un plan précis sera présent dans la notice du véhicule et sur l’écran central si votre modèle possède cette option.

Les batteries sont un élément essentiel à surveiller sur une voiture hybride. Il faut ainsi vérifier leur état tous les deux ans environ ou selon les indications figurant dans la notice du véhicule.

L’huile moteur doit être changée régulièrement afin d’éviter tout problème mécanique pouvant entraîner une panne plus importante. Une conduite douce et anticipative afin de réduire la sollicitation des freins. La récupération électrique qui se fait lors du freinage permet aussi aux batteries des voitures hybrides d’être rechargées grâce au moteur électrique intégré ; cela signifie aussi moins d’usure pour les plaquettes et disques de frein.

Pensez à bien utiliser votre voiture hybride pendant une longue période, car cela peut endommager son système électrique. Si vous devez laisser votre voiture sans utilisation prolongée, il est recommandé de la faire rouler une fois par mois pour éviter tout risque de dysfonctionnement.

Certains points spécifiques au modèle ou à la marque peuvent évidemment être détaillés dans le plan d’entretien fourni avec le véhicule concerné. C’est pourquoi il est recommandé de consulter cette notice et aussi de demander l’aide des professionnels en cas d’inquiétudes particulières sur la mécanique du véhicule.

En suivant ces conseils, vous pourrez profiter pleinement des avantages offerts par un véhicule hybride en termes de durabilité et d’économie environnementale.