Comment assurer un jeune conducteur en conducteur secondaire ?

139

Votre enfant vient d’obtenir son permis de conduire et vous souhaitez l’assurer ? Cela est bel et bien possible en optant pour une assurance pour jeune conducteur secondaire. De cette manière, votre enfant pourra conduire votre véhicule en toute sécurité. Mais comment assurer un jeune conducteur en conducteur secondaire ? Vous le découvrirez dans ce guide.

Assurer le jeune conducteur à travers l’assurance des parents

Si vous souhaitez assurer un jeune conducteur en conducteur secondaire, la première option qui s’offre à vous est de le faire à travers l’assurance des parents. Un jeune conducteur peut bénéficier d’une couverture d’assurance s’il est déclaré par ses parents comme conducteur secondaire du véhicule.

A lire aussi : Quelle est la meilleure assurance moto 125 ?

Cependant, la procédure d’inscription d’un jeune conducteur en tant que conducteur secondaire est un peu complexe. En réalité, avant l’acceptation d’une telle couverture d’assurance, l’assureur devra s’assurer que le jeune conducteur déclaré par ses parents est bel et bien un conducteur secondaire.

Cette clause de conducteur secondaire implique que ce dernier ne doit rouler le véhicule de ses parents qu’à temps partiel. En cas de mensonge sur le statut secondaire du conducteur, des poursuites peuvent s’engager.

A découvrir également : L'Assurance Auto Adaptée et la garantie incendie

Pour mettre un jeune conducteur en conducteur secondaire, vous pouvez faire recours à une assurance avec prêt de volant. Ce type d’assurance autorise le conducteur secondaire à ne prendre le volant qu’occasionnellement.

Mettre le second conducteur sur son propre contrat d’assurance automobile

jeune conducteur

La seconde possibilité pour faire profiter un jeune conducteur d’une assurance en mode conducteur secondaire est de le mettre sur son propre contrat automobile. Pour cela, il faudra l’inscrire comme conducteur secondaire sur la même assurance auto que son géniteur. Ce mode de procédure permet de faire bénéficier l’assurance au jeune conducteur.

Cependant, il faudra s’assurer que celui-ci ne crée le moindre incident routier pour éviter tout désagrément sur autrui. En assurant un jeune conducteur sur son propre contrat d’assurance automobile, cela lui permettra de conduire le véhicule en étant assuré avec une majoration bien définie.

En effet, les assureurs étant hostiles aux jeunes conducteurs, accordent une période pour majorer le coefficient de réduction de majoration. Celle-ci est progressive sur 3 années consécutives. Ce n’est qu’au bout de la 4ᵉ année que la majoration est supprimée définitivement.

S’assurer soi-même sur l’automobile des parents

La dernière option qui s’offre à vous pour pouvoir conduire en conducteur secondaire est de vous assurer sur l’automobile de vos parents. Pour cela, il faudra obtenir l’accord du parent propriétaire du véhicule avant d’aller voir son assureur pour lui signaler la situation.

Cependant, avec une telle procédure, le conducteur secondaire devra être sous la direction du conducteur principal. Il faudra aussi préciser la fréquence de conduite du véhicule.